Tour de France : le patron de Sky porte une attaque contre un journaliste

Libération.fr

Dave Brailsford, manager de l'équipe du maillot jaune, Christopher Froome, s'en est violemment pris lundi à un journaliste britannique, à qui il reproche ses articles sur les soupçons de dopage entourant sa formation.

Un petit homme au crâne chauve, juché sur son vélo, se gare à proximité d’un camion gris métallique, immatriculé en Belgique. Il tape quelques chiffres sur le digicode et s’enferme à l’intérieur. Sir Dave Brailsford, manager de l’équipe britannique Sky, boude. Quelques instants plus tôt, le patron de Christopher Froome, actuel leader du Tour de France, a violemment pris à partie un journaliste du site spécialisé Cyclingnews.

L’improbable scène se déroule sur le parking de l’hôtel de l’Hermitage, sur les hauteurs du Puy-en-Velay, où les coureurs du Tour font relâche ce lundi, avant d’attaquer la dernière et décisive semaine de course. Il est 11 heures du matin et la conférence de presse du Team Sky doit commencer d’un instant à l’autre. Trente minutes de questions-réponses avec Froome et consorts sont prévues. En théorie, l’événement est réservé aux radios et aux télévisions. Mais plusieurs journalistes de presse écrite, dont Libération, ont fait le déplacement, espérant recueillir quelques déclarations. Rien de bien extraordinaire : le chargé de communication de Sky a prévenu qu’une dizaine de questions seulement seraient autorisées.

Soudain, Brailsford déboule et se dirige vers un journaliste de Cyclingnews. «Vous n’êtes pas particulièrement invité ici», attaque-t-il, avant de joindre le geste à la parole et de désigner la sortie. Incompréhension. L’actuel directeur de la performance du cyclisme britannique monte dans les tours : «Toute la merde que vous écrivez peut mener au suicide.» Il parle d’articles «imprécis», dit ne pas aimer «l’opinion» de Cyclingnews, avant de conclure : «Vous pouvez vous les coller au cul [les articles, suppose-t-on, ndlr].» Mais personne ne bouge. Brailsford, furax, finit par faire demi-tour, avant d’aller se (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Environnement: le Tour de France en quête du maillot vert
Wimbledon: les trophées pour Federer et Muguruza, les doutes pour Djokovic
Bardet: «Le Tour se jouera à l’Izoard»
Athlétisme: Fredericks suspendu à titre provisoire par l’IAAF pour des soupçons de corruption
Rallye-raid Silk Way: Sébastien Loeb en déroute

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages