Tour de France : Mollema remporte la 14e étape en solitaire, le Français Martin 2e du général

·2 min de lecture

Le Néerlandais Bauke Mollema a remporté, samedi, en solitaire, la 14e étape du Tour de France. Le Français Guillaume Martin fait la bonne opération du jour en se replaçant à la deuxième place du classement général.

Bauke Mollema a remporté, samedi 10 juillet, la 14e étape du Tour de France en solitaire à Quillan. Resté au chaud dans le peloton, le Slovène Tadej Pogacar conserve sans problème son maillot jaune à la veille d'une étape qui s'annonce compliquée dans les Pyrénées.

Le coureur de l'équipe Trek-Segafredo s'est extirpé d'un groupe de 14 coureurs à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée pour ne jamais être rejoint. L'Autrichien Patrick Konrad a pris la deuxième place devant le Colombien Sergio Higuita et l'Italien Mattia Cattaneo.

Guillaume Martin (Cofidis) est remonté de la 9e à la deuxième place du classement général grâce à sa présence dans l'échappée.

Deuxième succès pour Mollema

Mollema a remporté son deuxième succès dans le Tour, quatre ans après avoir gagné une étape de moyenne montagne au Puy-en-Velay. Le Néerlandais, qui est âgé de 34 ans, compte aussi un "monument", le Tour de Lombardie (2019), à son palmarès.

Dans cette étape de 183,7 kilomètres aux reliefs prononcés, l'échappée ne s'est formée qu'après plus d'une heure et demie d'une course débridée. Un groupe de dix coureurs a fini par prendre les devants (Poels, Woods, Cattaneo, Fraile, Chaves, Konrad, Higuita, Mollema, G. Martin, Meintjes), rejoint par quatre contre-attaquants (Pacher, Rolland, Madouas, Gesbert).

Le peloton de Pogacar a laissé l'écart à 4 minutes avant que Mollema se dégage sur les routes rugueuses de la haute vallée de l'Aude.

Le Canadien Michael Woods, malgré une chute, est parvenu à s'emparer du maillot à pois de la montagne.

Le Français Warren Barguil et le Danois Soren Kragh Andersen, pris dans la grosse chute de vendredi, n'ont pas pris le départ à Carcassonne.

Dimanche, la course grimpe à son point le plus haut, au port d'Envalira, à 2 408 mètres d'altitude, dans la 15e étape entre Céret (Pyrénées-Orientales) et Andorre-la-Vieille. Avec un col pentu (Beixalis) de première catégorie suivi d'une rapide descente dans les 20 derniers kilomètres.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles