Tour de France : l’Autrichien Patrick Konrad remporte la 16e étape en solitaire à Saint-Gaudens

·1 min de lecture

L'Autrichien Patrick Konrad (Bora) a enlevé en solitaire la 16e étape du Tour de France, mardi, à Saint-Gaudens, à la veille de l'arrivée au sommet du Portet dans les Pyrénées. Cinq jours après la victoire de l'Allemand Nils Politt, Konrad a apporté un deuxième succès à l'équipe Bora, privée depuis la semaine passée de son chef de file Peter Sagan, le premier pour un coureur autrichien depuis 2005. Pour la victoire, Konrad a devancé d'une quarantaine de secondes un petit groupe réglé par le champion d'Italie Sonny Colbrelli devant l'Australien Michael Matthews et les Français Pierre-Luc Périchon et Franck Bonnamour.

L'étape (169 km) lancée à toute vitesse par le Danois Kasper Asgreen, seul en tête pendant la première heure, a pris tournure vers la mi-course. Après 79 kilomètres, un trio (Bakelants, Doubey, Juul-Jensen) a pris les devants, chassé par un groupe d'une dizaine de coureurs comprenant notamment routiers-sprinteurs (Matthews, Colbrelli, Aranburu) et grimpeurs (Gaudu, Konrad, Bonnamour). Konrad a réussi à faire ensuite la jonction dans le col de la Core, la seule ascension du jour classée en première catégorie. Il s'est détaché dans l'ascension suivante, le col du Portet-d'Aspet, à 36 kilomètres de l'arrivée.

Pogacar toujours en jaune

Dans cette montée, David Gaudu a distancé ses compagnons à l'exception de Colbrelli, sprinteur transformé en grimpeur, qui s'est accroché à sa roue sur ce col de deuxième catégorie (5,4 km à 7,1 %). Mais sans pouvoir revenir sur Konrad ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles