Tour de France: l'Érythréen Girmay rafle la huitième étape, déjà sa deuxième sur le Tour

L'Érythréen Biniam Girmay a remporté au sprint la huitième étape du Tour de France, au nez et à la barbe de Jasper Philipsen ce samedi 6 juillet à Colombey-les-Deux-Églises. Le coureur de la formation Intermarché rafle ainsi sa deuxième victoire sur ce Tour 2024, pour les couleurs d'une équipe qui n'en avait encore gagné aucune dans son histoire. Tadej Pogacar conserve son maillot jaune.

Biniam Girmay était le premier coureur africain noir à remporter une étape du Tour de France le 1er juillet dernier à Turin. Voilà qu'il en a remporté une deuxième, à peine une semaine plus tard, à Colombey-le-deux-Église, au bout d'un sprint très serré lors duquel il a coiffé Jasper Philipsen et Arnaud De Lie pour conforter son maillot vert de leader du classement par point. Il est également le premier africain à le porter.

« Ce matin, dans le bus, au briefing, on lui parlait du sprint intermédiaire et lui, il ne parlait que de la victoire d'étape. Il était super motivé, très déterminé », a raconté son directeur sportif Aike Visbeek. « BG » compte désormais 88 points d'avance sur Jasper Philipsen qui avait phagocyté le maillot vert l'an dernier mais qui n'y arrive toujours pas sur cette édition 2024 qu'il traverse tête baissée et à coups de gros jurons.

« Je préfère ce genre de sprints à ceux qui sont tout plats où des gars plus costauds et plus lourds peuvent développer plus de puissance et de vitesse que moi », a expliqué le natif d'Asmara, débarrassé sur ce type de finish de la concurrence de Mads Pedersen, qui a jeté l'éponge samedi au départ.


Lire la suite sur RFI