Tour de France : Houle deuxième vainqueur canadien, statu quo entre Vingegaard et Pogacar

© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Le Canada à l'honneur : Hugo Houle a remporté mardi à Foix la seizième étape, le deuxième succès pour son pays dans l'histoire du Tour de France, dans l'entame pyrénéenne qui a laissé l'écart inchangé entre Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar. Trois démarrages de Pogacar , trois réactions immédiates de Vingegaard. Le Slovène, qui avait annoncé sa volonté d'attaquer à tout va, a tenu parole. Mais le Danois a tenu le choc et maintenu son avantage de 2 minutes et 22 secondes.

Une mauvaise journée pour Bardet

Le vainqueur sortant a osé l'offensive dès la première des deux ascensions classées 1re catégorie du jour, le port de Lers, à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée. Deux fois dans la montée, une fois dans la descente, pour mettre sous pression Vingegaard. Leurs rivaux, à la peine, sont parvenus à revenir par la suite, plus ou moins facilement à l'image de David Gaudu, qui a réussi à faire la jonction à une dizaine de kilomètres de l'arrivée pour remonter de trois rangs au classement général (cinquième).

Ces mouvements de course ont coûté cher, en revanche, à l'autre chance française, Romain Bardet , lâché dès le port de Lers et définitivement distancé dans la montée de Péguère. Pour concéder finalement près de trois minutes et demie sur ses adversaires directs et reculer de la quatrième à la neuvième place dans la hiérarchie, au lendemain de la journée de repos. "J'étais collé, complètement cuit, je faisais pitié à voir dans Péguère à monter à 5 km/h, a déclaré Bardet a...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles