Tour de France: le grand numéro de Jungels

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
REUTERS/Gonzalo Fuentes
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour ce retour en France après l'incursion en Suisse, Jungels a renversé la table pour l'équipe AG2R Citroën, à la peine depuis le départ en raison des difficultés rencontrées par son leader australien Ben O'Connor. Dans un final indécis, il a résisté au retour de Thibaut Pinot, qui a fléchi dans les tout derniers kilomètres.

Auteur d'un grand numéro athlétique, le Luxembourgeois Bob Jungels a remporté en solitaire la 9e étape du Tour de France, encore touché par le Covid, dans un prélude alpestre maîtrisé par le maillot jaune Tadej Pogacar, dimanche, à Châtel. Pour ce retour en France après l'incursion en Suisse, Jungels a renversé la table pour l'équipe AG2R Citroën, à la peine depuis le départ en raison des difficultés rencontrées par son leader australien Ben O'Connor. Dans un final indécis, il a résisté au retour de Thibaut Pinot, qui a fléchi dans les tout derniers kilomètres.

A la veille de la journée de repos, Pogacar a seulement sprinté dans les derniers hectomètres pour tenter de grignoter quelques secondes à ses rivaux. Son dauphin, le Danois Jonas Vingegaard, l'a suivi et les duettistes ont précédé de trois secondes leurs adversaires pour le classement final. Comme l'ensemble du peloton, ils doivent tous subir dans la soirée un test de dépistage du covid-19.

Une vague de test anti-covid

Le coronavirus a provoqué dimanche matin, avant le coup d'envoi de l'étape à Aigle (Suisse), le départ de Guillaume Martin, le troisième coureur en deux jours à devoir quitter le Tour à cause du virus. Le bilan, avec de possibles autres abandons à l'entrée des Alpes si le coureur positif est contagieux, sera annoncé mardi matin, avant le départ donné à Morzine.

En attendant, Jungels a redonné du baume au coeur à son équipe, malmenée depuis le départ du Danemark. Au lendemain de sa neuvième place à Lausanne, son premier top 10 dans le Tour, il a réussi un coup de maître: 64 kilomètres d'échappée dans une étape qui se terminait par l'ascension d'un col de première catégorie, le Pas de Morgins, prolongée par une courte descente et quatre kilomètres(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles