Tour de France (France 2) : 5 choses à savoir sur la mythique montée de L'Alpe d'Huez

Goding Pete/PA Photos/ABACA

Un grimpeur français se distinguera-t-il lors de cette 12e étape disputée un 14 juillet ? Au départ de Briançon, le peloton prendra la direction du Col du Galibier, par le versant descendu la veille (23 km à 5,1%), avant de gravir le Col de la Croix de Fer (2067 m, 29 km à 5,2%) et d'arriver dans la célèbre station de l'Alpe d'Huez (1850 m, 13,8 km à 8,1%).

21 virages

Depuis son départ, situé à la sortie de Bourg d’Oisans, ce col de 13,8km, doté d’une pente moyenne de 7,8%, compte 21 virages, numérotés par ordre décroissant.

À lire également

"Être cycliste pro, c’est forcément être suspect" : Ancien vainqueur du Tour de France, Andy Schleck parle sans filtre du dopage

La première fois

La première ascension de «l’Alpe» s’effectua le 4 juillet1952. Il faudra cependant attendre 1976 pour voir la Grande Boucle y revenir.

Des efforts… redoublés

Pour l’étape du 18 juillet 2013, les organisateurs ont eu une idée folle : demander aux coureurs de grimper ce col à deux reprises. En gagnant, ce jour-là, Christophe Riblon est le troisième des quatre Français à s’imposer ici. Thibaut Pinot est le dernier, en 2015.

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles