Tour de France Femmes: «Ce public partout sur le bord de la route, c'est incroyable»

Le Tour de France Femmes (24-31 juillet) va-t-il devenir un succès populaire en plein été, à l’instar de celui des garçons ? Visiblement, cela en prend le chemin. Même si une grande partie du public ne connaît pas les coureuses, le public a répondu présent sur le bord des routes et aux arrivées lors des deux premières étapes.

De notre envoyé spécial sur le Tour de France Femmes,

« On espère du monde sur les routes. J’ai un peu peur d’être déçue. Mais s’ils ne viennent pas cette année, ils viendront l’année prochaine », lâchait Audrey Cordon-Ragot, championne de France sur route en titre, à la veille du départ de la première étape. La jeune femme a connu une époque où les spectateurs se limitait la plupart du temps aux familles des coureuses.

« Elles sont si sportives »

Après la deuxième étape qui arrivait à Provins ce lundi, Audrey Cordon-Ragot était soulagée malgré une journée où il fallait passer à travers les gouttes côté chutes. « Ce public partout sur le bord de la route, c'était incroyable. J’ai beaucoup apprécié. Je les remercie ». Les enfants des centres aérés sont venus applaudir les coureuses. Et accessoirement taper sur les barrières pour faire un bruit infernal dans le dernier kilomètre, où Marianne Vos est venue s’imposer en championne pour ravir le maillot jaune à Lorena Wiebes.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles