Tour de France Femmes : Marlen Reusser dompte les chemins blancs, Marianne Vos reste en jaune

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Jeff Pachoud, AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Suissesse Marlen Reusser a remporté la quatrième étape du Tour de France Femmes entre Troyes et Bar-sur-Aude, qui empruntait des chemins blancs. Évita Muzic a pris la deuxième place, devenant la première Française à monter sur le podium d'une étape. Marianne Vos conserve le maillot jaune.

La quatrième étape du Tour de France Femmes était à la fois attendue et redoutée par les coureuses. Cinq ascensions répertoriées mais surtout quatre chemins blancs – comprendre : non asphaltés –, tous situés dans la deuxième moitié du parcours, promettaient une journée spectaculaire, avec du mouvement dans la lutte pour le classement général. La Suissesse Marlen Reusser (SD Worx) est parvenue à s'extirper du peloton à 23 km de la ligne d'arrivée pour s'adjuger la victoire.

La Française Évita Muzic a réglé au sprint un groupe de poursuivantes, signant un premier podium français, devançant Alena Amialiusik (Canyon-SRAM Racing).

Une échappée animée par Coralie Demay

Pour la première fois de ce Tour féminin, le peloton a laissé du champ à une échappée, composée de Coralie Demay (Saint-Michel Auber 93), Valerie Demey (Liv Racing Xstra) et Laura Asencio (Ceratizit-WNT). Les coureuses se présentent en tête au premier enchaînement bosse/chemin blanc. Derrière, le peloton se met déjà en ordre de bataille.

Si ses deux compagnonnes d'échappée lâchent vite, Coralie Demay s'accroche et passe les deux premières bosses et chemins en tête mais se fait avaler dans le chemin du plateau de Blu, le plus long des chemins de vigne. Elle tente de rester à l'avant de la course mais doit céder devant le rythme infernal imposé.

Les incidents mécaniques, inévitables dans ce genre de sections, scindent un temps le peloton. La gagnante de la veille, Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ-Suez-Futuroscope), et "Mavi" Garcia (UAE) en sont victimes mais parviennent à recoller une fois sorties du chemin blanc.

Marlen Reusser profite du ralentissement pour porter une attaque. Alena Amialiusik, Évita Muzic et Veronica Ewers (EF Education-TIBCO-SVB) partent à sa poursuite alors que le peloton maillot jaune temporise. Cependant, la Suissesse, une des meilleures rouleuses au monde, est trop forte dans un final qui lui est favorable. Elle coupe la ligne avec 1 min 20 sur ses poursuivantes et 1 min 40 sur le reste du peloton, dont le sprint est réglé par la maillot jaune en personne, Marianne Vos.

L'étape des chemins blancs aura donc accouché d'une souris au niveau du classement général. Seul "Mavi" Garcia, victime de plusieurs incidents mécaniques et une chute, a perdu du temps.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles