Tour de France : le duel se renforce entre Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© REUTERS/Christian Hartmann
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il va falloir s’habituer à voir la vie en blanc et jaune. Samedi, au sommet de l’assassine montée Jalabert, sur ce majestueux causse de Mende que la chaleur tropicale avait transformé en étuve, on a déjà eu un avant-goût de ce qui nous attend cette dernière semaine de Tour. Si Michael Matthews (BikeExchange) l’a emporté, derrière, la peignée que promettait Tadej Pogacar (UAE) à Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) a bien eu lieu. Dès les premiers hectomètres de la côte, le Slovène a mis les hommes qui lui restaient en mode turbo. Avant de prendre lui-même les commandes.

Tactique de guérillero

Tous les gros bras du peloton ont cédé. Pas le Danois, scotché à la roue de son dauphin. Lui qui ne raffole pas de ce genre de final explosif n’a pas paru souffrir, même quand le double vainqueur de la Grande Boucle lui a fait monter le cardio au plafond en relançant dans les parties les plus raides du mur. « C’était dur mais je suis content d’avoir suivi », a sobrement commenté Vingegaard.

"

J’attends avec impatience les prochaines étapes pour poursuivre ce mano a mano

"

Mercredi, au Granon, Pogacar avait cédé son bien à force de harcèlement des Jumbo-Visma. C’est la même tactique de guérillero qu’il a décidé d’adopter jusqu’aux Champs-Élysées. « Je vais continuer d’attaquer, a-t-il répété samedi, ne prenant même plus la peine de cacher ses plans. J’attends avec impatience les prochaines étapes pour poursuivre ce mano a mano. » Si ce petit jeu ne semble pas follement amuser le maillot jaune, i...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles