Tour de France : double cadeau pour les attaquants Mollema et Martin

·2 min de lecture

La 14e étape du Tour de France s'est offerte au Néerlandais Bauke Mollema (Trek), vainqueur samedi à Quillan, et au Français Guillaume Martin, nouveau dauphin du Slovène Tadej Pogacar, toujours maillot jaune.

Un double cadeau pour les attaquants: la 14e étape du Tour de France s'est offerte au Néerlandais Bauke Mollema (Trek), vainqueur samedi à Quillan, et au Français Guillaume Martin, nouveau dauphin du Slovène Tadej Pogacar, toujours maillot jaune. Avant la haute altitude, programmée dimanche, Pogacar n'a pas été attaqué par ses rivaux directs. La situation a été mise à profit par Martin (Cofidis), qui a repris plus de cinq minutes pour remonter de la neuvième à la deuxième place du classement général, à 4 min 04 sec du Slovène.

"C'était risqué", a estimé le Normand, premier Français du Tour 2020 (11e), qui termine onzième de l'étape à 1 min 28 du vainqueur Mollema. "J'ai dépensé beaucoup d'énergie pour faire vivre l'échappée et j'ai eu un petit problème de déshydratation sur le final. C'est le Tour, il faut prendre des risques, j'espère que je ne vais pas le payer demain".

Venu au départ sur le Tour pour remporter la victoire d'étape que son équipe attend depuis 2008, Martin se retrouve étonnamment placé au classement général. Même si ses limites dans le contre-la-montre, un exercice prévu samedi prochain à la veille de l'arrivée, réduisent ses ambitions pour un hypothétique podium.

Les risques de Guillaume Martin

"C'est une bonne journée", a souri Martin, le seul Français en mesure de viser une place au classement final. "Je suis content de la manière dont on a couru, de notre agressivité. D'habitude on est plutôt sur la défensive, cette année j'ai envie de prendre des risques." Mollema lui aussi a su prendre des risques à 43 kilomètres de l'arrivée. Il a attaqué le premier dans le groupe de tête fort de 14 coureurs, dans cette étape de 183,7 kilomètres entamée tambour battant. L'échappée ne s'est formée qu'après plus(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles