Tour de France : aventure terminée pour Laurent Luyat, "pour des soucis de santé"

Terrible désillusion pour Laurent Luyat. Le journaliste de France Télévisions, habitué à couvrir de grands événements sportifs comme les Jeux Olympiques ou encore Roland-Garros, analysait, depuis le début de la 109ème édition du Tour de France, chacune des étapes de la Grande Boucle en compagnie d'experts sur son plateau. Il avait notamment vécu un léger un bad buzz après une bourde en direct.

Mais malheureusement pour lui, l'aventure s'arrête-là. "Les amis, pour des soucis de santé (pas grave) je ne vais pas pouvoir terminer le Tour, j'en suis désolé. Ça ne m'est jamais arrivé, ça fait tout drôle. Merci pour tous ces bons moments passés ensemble. On se retrouve à Munich pour les Championnats européens" a-t-il annoncé à sa communauté sur Twitter ce jeudi 21 juillet. Il ne pourront donc pas vivre le sacre du grand gagnant du Tour de France 2022, ce qu'il ne lui est jamais arrivé depuis qu'il a rejoint la rédaction de France TV Sport, comme il l'a très bien expliqué dans son message.

Retour prévu en août ?

Ses abonnés se sont empressés de lui souhaiter "un bon rétablissement", tandis que son collègue de France Télévisions Samuel Étienne lui a donné plein de "force". En mars dernier, le journaliste de 54 donnait déjà quelques frayeurs à ses fans, puisqu'il avait partagé une photo de lui sur un lit d'hôpital, en train de sourire avec son bras protégé par une attelle. "La première opération...

Lire la suite


À lire aussi

Franck (L'amour est dans le pré) : Souci de santé, reconversion, fin de mois difficiles... il se confie (EXCLU)
Charlene de Monaco : un nouveau souci de santé détecté, cette annonce du palais doit-elle inquiéter ?
Elodie Gossuin épuisée et sur le point de craquer : des soucis de santé évoqués, elle s'explique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles