Tour de France : cinq choses à savoir sur l'édition 2023

© MARCO BERTORELLO / AFP

Trente-cinq ans après son dernier passage, le Tour de France retournera en 2023 au Puy de Dôme, a annoncé le directeur de la Grande Boucle, Christian Prudhomme, en dévoilant jeudi à Paris un parcours résolument tourné vers la montagne. Après le Grand Départ donné le 1er juillet à Bilbao, en Espagne, le tracé visitera les cinq massifs de l'Hexagone avec un record de trente cols. Un seul contre-la-montre de 22 km figure au programme, avant l'arrivée traditionnelle sur les Champs-Elysées le 23 juillet.

Europe 1 vous dévoile cinq choses à savoir sur le Tour de France 2023.

Le 25e départ de l'étranger

Un an après le Danemark, le départ de Bilbao, le 1er juillet 2023, marquera le 25e lancement de l'étranger en 110 éditions du Tour de France. Ce sera la deuxième fois que la Grande Boucle s'élancera de l'Espagne après le départ en 1992 de Saint-Sébastien, déjà au Pays basque. Depuis le premier coup d'envoi donné de l'étranger, à Amsterdam (Pays-Bas) en 1954, dix pays ont accueilli le Grand Départ du Tour. En 2024, ça pourrait être le tour de l'Italie. Après trois étapes en Espagne en 2023, la troisième arrivant à Bayonne, le Tour se poursuivra ensuite en intégralité dans l'Hexagone où il visitera six régions et 23 départements.

30 cols, un record

Le Tour de France 2023 comportera un total de 30 cols, côtes ou arrivées en altitude classés en deuxième, première ou hors catégorie. C'est un record et c'est sept de plus qu'en 2022. L'édition 2019 aurait déjà dû proposer 30 cols, mais un vi...


Lire la suite sur Europe1