Tour de France 2022: le Slovène Tadej Pogaçar, double tenant du titre, est l’homme à battre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
AFP - MARCO BERTORELLO
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La 109e édition du Tour de France s’élance demain de Copenhague, la capitale du Danemark, où un contre-la-montre de treize kilomètres est prévu. Un premier test pour les favoris au maillot jaune, ou plutôt le favori Tadej Pogaçar, double tenant du titre, meilleur grimpeur du peloton et excellent sur tous les terrains. Le jeune Slovène est encore l’homme à battre, reste à trouver la méthode. Et jusque-là, ses rivaux ont bien du mal.

De notre envoyé spécial à Copenhague,

À la question : « Comment battre Tadej Pogaçar ? ». Son compatriote et rival Primoz Roglic a une réponse toute trouvée : « On doit être meilleur ». Mais qui se cache derrière ce « on » ? Le collectif de son équipe Jumbo-Visma avec, en lieutenant de luxe, un autre candidat au podium, Jonas Vingegaard ? Ou peut-être une alliance de circonstance contre l’épouvantail Pogaçar ? Une chose est sûre, il faudra se montrer inventifs et s’y mettre à plusieurs.

« Il faut avoir une tactique de harcèlement, estime le directeur du Tour, Christian Prudhomme. Pogaçar est sans doute le plus fort. En revanche, l’équipe la plus solide semble être Jumbo-Visma. On parle moins, et peut-être à tort, de l’équipe Inéos avec quatre leaders potentiels. Il y a des coureurs qui sont rompus au vent, au pavé. Je ne doute pas qu’ils ont des plans pour tenter, dans les premiers jours du Tour de France, de le mettre à distance, puisque ensuite en montagne, ça sera beaucoup plus compliqué de l’attaquer. »

Et les occasions seront nombreuses entre l’étape des ponts danois vendredi, celles des pavés du nord de la France, mercredi. Le terrain se prête aux grandes manœuvres pour faire tomber un Pogaçar qui, en un an, n’a rien perdu, ni son talent, ni le petit sourire en coin du gamin qui n’a peur de rien.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles