Tour de France 2022: Mads Pedersen s'adjuge la 13e étape à Saint-Étienne

De retour en plaine ce vendredi 15 juillet, le Tour de France a vu le Danois Mads Pedersen s'imposer sur la 13e étape, à l'issue d'une échappée et d'un sprint dominant. Son compatriote Jonas Vingegaard conserve le maillot jaune devant Tadej Pogacar.

Et de trois. Après Magnus Cort Nielsen sur la 10e étape et Jonas Vingegaard sur la 11e, un troisième Danois enlève une étape de ce 109e Tour de France. Sur cette étape de plaine entre Le Bourg-d'Oisans et Saint-Étienne (192,6 kilomètres), le dernier mot est revenu à Mads Pedersen (Trek-Segafredo).

Après les deux dernières étapes en montagne dans les Alpes, les 159 coureurs cyclistes encore en lice ont eu droit à un parcours moins éprouvant et plus propice aux échappées. C'est d'ailleurs l'une d'elle qui a fait la différence jusqu'au bout. D'abord sept dans cette échappée formée à trois (Filippo Ganna, Stefan Küng et Matteo Jorgenson) dès le 30e kilomètre, ils n'étaient plus que trois sur la fin : Mads Pedersen donc, ainsi que le Britannique Fred Wright (Bahrain Victorious) et le Canadien Hugo Houle (Israel-Premier Tech).

Et à 300 mètres de la ligne d'arrivée, devant le stade Geoffroy-Guichard, le champion du monde de cyclisme sur route 2019 a lancé le sprint et a dominé ses deux adversaires. La course a été menée sur un gros rythme, à une allure de près de 45 km/h sous une chaleur de plus de 30°C.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles