Tour de France 2021: Un programme qui promet du spectacle

·1 min de lecture
Présents sur le podium du Tour de France 2020, Primoz Roglic, Tadej Pogacar et Richie Porte (de gauche à droite) sont de nouveau en lice cette année sur la plus belle des courses cyclistes au monde. Avec toutefois un scénario qui devrait largement différer. (Photo: ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)
Présents sur le podium du Tour de France 2020, Primoz Roglic, Tadej Pogacar et Richie Porte (de gauche à droite) sont de nouveau en lice cette année sur la plus belle des courses cyclistes au monde. Avec toutefois un scénario qui devrait largement différer. (Photo: ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

CYCLISME - Cela fait 36 ans que la France se cherche un vainqueur du Tour de France, la plus belle et la plus réputée des courses cyclistes. Plus de trois décennies pendant lesquelles l’organisateur Amaury Sport Organisation (ASO) n’a pas hésité à dessiner des parcours toujours plus avantageux pour les coureurs tricolores, avec notamment en 2020, un parcours taillé pour Thibaut Pinot jusqu’à se terminer par une étape traversant son village et ses routes préférées.

Sauf que les Bleus ont inlassablement fait chou blanc et qu’ASO a décidé de repenser, en 2021, la manière dont elle agence ses trois semaines de course. C’est ainsi que les contre-la-montre ont fait leur retour et que les arrivées en haute montagne ont quelque peu disparu cette année sur la Grande boucle qui s’élance ce samedi 26 juin de Brest.

Une édition qui promet donc du changement, d’autant que plusieurs paramètres devraient venir épicer encore un peu plus la compétition. Au point que l’on peut d’ores et déjà l’affirmer: le Tour de France 2021 sera très différent des dernières éditions. Et spectaculaire.

  • Le grand retour des chronos

On l’a dit en préambule: fini les Tour de France tracés pour les locaux. Ces dernières années, alors que les candidats français au podium, voire à la victoire finale affichaient tous de graves lacunes dans l’exercice du contre-la-montre, ASO avait eu l’idée de les faire progressivement évoluer, proposant à la place des traditionnels trente ou quarante kilomètres de plat, des montées de col favorisant les grimpeurs.

Mais cette année au contraire seront proposés deux chronos parfaitement plats (autour ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles