Tour de France 2020 : c’est "la fête et d'une certaine manière la renaissance", espère le directeur du Tour

franceinfo

À moins de deux mois du grand départ du Tour de France 2020, qui s’élancera le 29 août de Nice, pour s’achever sur les Champs-Élysées le 20 septembre, le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, assure "qu’il y aura du monde au bord des routes", malgré le décalage forcé de son épreuve en raison de l'épidémie de coronavirus. Il annonce par ailleurs des partenariats solidaires avec Emmaüs et le Secours populaire.

franceinfo : Qu’est-ce que cela vous fait, de vous dire que le Tour de France sera le premier grand événement mondial sportif de l’année ?

Christian Prudhomme : C’est quelque chose de fort. Je pense qu'il y a une vraie attente des gens à voir les champions à nouveau se battre. Il y a aussi une attente des champions. Le Tour, c'est la plus grande course cycliste du monde, c'est toujours le grand rendez-vous, mais là, plus que jamais. Tous les champions doivent réussir leur Tour, c'est quasi-obligatoire. Parfois aussi pour la survie de leur équipe, parce que les partenaires viennent essentiellement pour voir leurs équipes et leurs coureurs disputer le Tour de France. Donc, on a bien conscience de cette responsabilité-là.

Évidemment que le Tour de France se déroulera de manière adaptée, en fonction des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi