Tour Eiffel : l’histoire d’un monument mythique

Durant six mois, la Tour Eiffel est d’abord l’attraction principale de l’exposition universelle. Avec ses 300 mètres, c’était alors la tour la plus haute du monde. Ses constructeurs devait la faire résister au vent. Gustave Eiffel s’inspire des viaducs qu’il a construits et utilise pas moins de 18 000 pièces métalliques pour l’élaborer. Alors qu'elle devait être détruite, son architecte, qui ne l’entend pas de cette oreille, trouve une parade. Elle est mise à disposition "de l’autorité militaire pour y faire des expériences de transmissions radios à longue distance", explique l’historien et architecte Bertrand Lemoine. Une tour éternelle Après la radio, la télévision s’y installe. Les acrobates aussi prennent d’assaut la Dame de fer, et plus récemment, les sportifs, puisqu’un cycliste a notamment monté 747 marches à VTT. La tour Eiffel s’installe également dans le quotidien des Français, dans les bons comme les mauvais moments : pour les fêtes, durant les attentats ou pour remercier les soignants durant l’épidémie de Covid-19.