Tadej Pogacar impérial sur le Tour d'Italie, place au Tour de France

Après trois semaines à survoler le Tour d'Italie, Tadej Pogacar est arrivé en vainqueur à Rome dimanche pour fêter son succès. Le Slovène peut déjà se tourner déjà vers son prochain objectif : le Tour de France.

Tadej Pogacar a remporté le Tour d'Italie à sa première tentative, dimanche 26 mai, à l'issue de la 21e et dernière étape à Rome gagnée par le Belge Tim Merlier au sprint.

Six victoires d'étape, autant que le grand Eddy Merckx en 1973, une avance abyssale sur son dauphin Daniel Martinez au général, 9 min 56 sec, plus grand écart depuis 1965, et une impression de facilité déconcertante, au risque d'un certain ennui : le Slovène a dominé le Giro de bout en bout, prenant le maillot rose dès le deuxième jour pour l'amener dimanche au pied du Colisée.

Ce triomphe dès son premier Giro ajoute une nouvelle pièce à sa collection de trophées qui s'agrandit de jour en jour : à seulement 25 ans, l'ogre de Komenda compte déjà 77 succès dont deux Tours de France, six Monuments et un chapelet d'autres classiques et courses par étapes.

Le doublé en ligne de mire

Plus que jamais, il marche dans les pas de Merckx, le plus grand coureur de tous les temps avec qui il partage le même appétit glouton.

Au Giro, personne ne lui est arrivé à la cheville jusqu'à la dernière étape, remportée par le Belge Tim Merlier au sprint.

Pogacar peut désormais se consacrer au second volet de son grand défi : remporter la même année le Giro et le Tour de France, ce qui n'a plus été réalisé depuis Marco Pantani en 1998.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Cyclisme : Tadej Pogacar roule sur le Tour d'Italie avec six victoires d'étapes
Tour d'Italie : Tadej Pogacar veut réaliser un défi quasi-impossible