Tour d’Italie cyclisme : Jai Hindley, un Australien en rose 20 ans après Evans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Tour d'Italie a consacré, Jai Hindley, dimanche 29 mai, 20 ans jour pour jour après le premier maillot rose australien endossé par Cadel Evans. Hindley a fait triompher les couleurs de l'île-continent, signe d'une internationalisation galopante du cyclisme puisque six pays sont apparus au palmarès du Giro, le deuxième grand tour national par ordre d'importance, dans les dix dernières éditions (Canada, Colombie, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Equateur et maintenant Australie). Hindley, vainqueur final devant l'Équatorien Richard Carapaz et l'Espagnol Mikel Landa, a évité la désillusion connue en octobre 2020 quand il avait perdu le maillot rose le dernier jour dans le contre-la-montre de Milan. Dans l'atmosphère festive de Vérone, parmi les nombreux touristes, il a abordé les 17,4 kilomètres avec une avance plus conséquente, 1 min 25 sec (contre... zéro seconde en 2020), et dès lors suffisante. Il n'a d'ailleurs lâché que 7 secondes à Carapaz sur les 17,4 kilomètres du parcours véronais.

Classement général (maillot rose): Jai Hindley (AUS/Bora)

Classement par points (maillot cyclamen): Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ)

Classement de la montagne (maillot bleu): Koen Bouwman (NED/Jumbo)

Classement des jeunes (maillot blanc): Juan Pedro Lopez (ESP/Trek)

Classement par équipes (au temps): Bahrain


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles