Toulouse : Ils volaient pour des centaines de milliers d’euros de vélos électriques qu’ils revendaient à l’étranger

Béatrice Colin
·1 min de lecture

CAMBRIOLAGES - Deux membres d’une famille Rom ont été interpellés à Toulouse, soupçonnés d’avoir cambriolé une douzaine de magasins spécialisés entre Bordeaux et Béziers

Le vélo électrique est en vogue. Et cette mode n’a pas échappé aux aigrefins. C’est ce qu’ont découvert les policiers de la sûreté départementale de Toulouse et gendarmes de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante au cours des derniers mois, au point d’être mis sur la piste d’un véritable gang familial qui s’était spécialisé dans le cambriolage de boutiques de cycles. En septembre dernier, les forces de l’ordre sont appelées en pleine nuit dans un magasin spécialisé de la route d’Espagne. Des personnes ont tenté d’y pénétrer en y faisant un trou à la hache dans le mur, mais ont été mises en fuite par l’alarme.

Les jours qui suivent, d’autres méfaits du même type ont lieu dans d’autres villes du Sud-Ouest, de Montauban à Béziers en passant par Pamiers, qui la plupart aboutissent au vol de dix à trente vélos électriques, valant parfois jusqu’à 10.000 euros pièce. Les enquêteurs remontent ainsi la piste d’un(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Triumph passe à l'électrique. Au vélo électrique !
Le marquage obligatoire des vélos, une mesure efficace contre le vol ?
Strasbourg : Une prime d’achat jusqu’à 500 euros pour l’acquisition d’un vélo électrique