Toulouse : Tisséo expérimente la descente à la demande entre deux arrêts de bus la nuit

·1 min de lecture

VIOLENCES - Pour rassurer les usagers et leur éviter de faire des trajets à pied trop longs entre deux arrêts de bus la nuit, Tisséo expérimente à partir de ce jeudi la descente à la demande à partir de 22 heures sur deux lignes

Parfois, les arrêts de bus se trouvent à plus de 300 mètres l’un de l’autre dans l’agglomération toulousaine. En pleine nuit, dans des rues souvent mal éclairées, le risque de se faire agresser en rentrant chez soi est ainsi démultiplié. Pour rassurer les usagers, et leur éviter de mauvaises rencontres sur ces trajets à pied, Tisséo a décidé d’expérimenter à compter de ce jeudi, et jusqu’au 30 juin, la descente à la demande la nuit sur deux lignes.

Une annonce faite à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. « Les femmes sont la cible principale de ce dispositif, mais aussi toute autre personne ayant un sentiment d’insécurité. En montant dans le bus, la personne sollicite le conducteur pour qu’il puisse sur le trajet la déposer à l’endroit le plus proche de chez elle », (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Toulouse: Les cas de harcèlement de rue recensés sur une carte
Toulouse: 90 signalements de harcèlement sexuel dans les transports en 2018
Toulouse: Des monstres dans le métro ... pour chasser le harcèlement sexiste

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles