Toulouse : Soupçons de « conflit d'intérêts » dans l’attribution du marché propreté du CHU

Eric Dourel
·1 min de lecture

INFO «20 MINUTES» - Le cadre qui a privatisé le bionettoyage au CHU de Toulouse est aujourd’hui salarié de l’entreprise qui vient de rafler une (grosse) partie du marché lancé par l’hôpital. Pour la CGT, ça ne fait pas très net

Dans cette histoire que la CGT veut éclaircir, le rôle du personnage principal est tenu par un ingénieur hospitalier en chef, qui a œuvré pour externaliser le bionettoyage du CHU de Toulouse. En effet, c’est lui qui entre mars 2011 et octobre 2013, en tant que cadre supérieur, membre de la direction du pôle Equipement Hôtellerie Logistique du CHU, a occupé le poste de responsable du projet de « réorganisation de la fonction du bionettoyage » au centre hospitalier de Toulouse. En clair, c’est lui qui était à la manœuvre pour transférer au privé tout le marché du bionettoyage de l’hôpital qui était jusqu’alors géré en interne.

Le 14 janvier 2019, notre fonctionnaire est placé en disponibilité du CHU pour rejoindre le groupe Atalian, géant français du nettoyage industriel, qui lui offre un poste de directeur France des marchés Santé et Ultra-propreté.

Le 22 décembre 2020, Atalian est une des deux sociétés (la seconde est Elior) qui remporte l’appel d’offres d(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Municipales 2020 à Toulouse : Le CHU de Toulouse a-t-il retweeté un post du maire sortant en pleine campagne ?
Toulouse : Disparition inquiétante d'un homme de 52 ans, un appel à témoins lancé par la police
Coronavirus en Occitanie: Le message alarmiste (et viral) d'une infirmière du Samu est une intox