Toulouse-Stade Français : des militants s’attachent aux poteaux en plein match de rugby

Les événements sportifs, comme les musées, sont régulièrement visés par des militants climatiques.

RUGBY - Les streaker ont visiblement de nouveaux concurrents sur les pelouses de rugby. Des militants écologistes ont interrompu ce samedi 5 novembre pendant une dizaine de minutes le match entre Toulouse et le Stade Français en s’accrochant aux poteaux.

Peu avant la 14e minute, deux hommes vêtus de tee-shirt sur lesquels étaient inscrits des messages politiques sont entrés sur le terrain et ont escaladé les poteaux de l’en-but toulousain, avant de s’y accrocher avec des colliers de serrage en plastique. « Il nous reste 872 jours » et « Le 49.3 tue », pouvait-on lire sur leurs vêtements, comme vous pouvez le voir dans les tweets ci-dessous.

Les stadiers les ont délogés à l’aide d’une échelle et le match a pu reprendre après une petite dizaine de minutes d’interruption.

« Il me semblait que le rugby n’était pas politique, mais visiblement certains se l’approprient », a déclaré Ugo Mola, l’entraîneur toulousain, au micro de Canal+ pendant l’interruption.

Un match du dernier tournoi de Roland-Garros, mais aussi une étape de Tour de France ont été interrompus de la sorte cette année.

VIDÉO - Activisme écologiste : "Toutes les œuvres sont sélectionnées de manière à ce qu'on soit sûr de ne pas les dégrader", assure ce militant

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi

Avec la catégorie non-binaire, le marathon de New York ouvre une troisième voie

Le Tour de France de nouveau interrompu par des activistes du collectif Dernière Rénovation