Toulouse : un professeur de lycée suspendu pour avoir diffusé une vidéo complotiste à ses élèves

·2 min de lecture
Un professeur suspendu après avoir diffusé une vidéo antivax à ses élèves de seconde (Photo : Serge Haouzi/Xinhua via Getty)

L'enseignant a provoqué la colère de plusieurs parents d'élèves en évoquant "les dangers des vaccins contre le Covid 19", à l'occasion de son premier cours de l'année.

La sanction n'a pas tardé à tomber. Un professeur d'espagnol du lycée Raymond-Naves de Toulouse (Haute-Garonne) a été suspendu "par mesure conservatoire" après avoir diffusé une vidéo ouvertement antivax à une classe de seconde, ce mardi 7 septembre.

Catégoriquement opposé à la campagne de vaccination actuelle contre le Covid-19, l'enseignant aurait profité de son premier cours de l'année pour aborder longuement le sujet. Comme le révèle 100% Radio, le professeur aurait ainsi fait un discours à ses élèves sur "les dangers des vaccins contre le Covid 19, en diffusant, à l'appui, une vidéo publiée sur le site complotiste France Soir".

Signalé par un parent d'élève

Si la nature exacte de cette vidéo n'est pas précisée par le média local, celui-ci explique que ce cours un peu particulier, à l'occasion duquel le professeur d'espagnol a aussi affirmé à ses élèves qu'ils n'étaient pas obligés de porter le masque dans sa classe, n'a pas du tout été du goût de certains parents d'élèves. L'un d'entre eux a même contacté la direction de l'établissement pour signaler cette incartade. En réaction, cette dernière a donc annoncé la suspension de l'enseignant.

L'affaire ne devrait pas en rester là, cependant. "Il n'est pas acceptable qu'un professeur exprime ainsi ses opinions personnelles auprès de ses élèves", reconnaît ainsi l'inspection académique de Haute-Garonne, citée par 100% Radio. L'enseignant concerné pourrait donc faire l'objet d'une procédure disciplinaire de l'Éducation Nationale.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles