Toulouse : Prison avec sursis pour le lycéen amoureux qui a agressé une autre élève au couteau

dépit - Le lycéen toulousain qui a agressé une camarade au couteau le 2 mai a été condamné jeudi à douze mois de prison avec sursis

« Je voulais lui faire peur », après l’avoir vue « avec un autre mec et ça m’a fait mal ». Jeudi, lors de son procès, le lycéen de 18 ans qui a blessé une camarade de 16 ans de deux coups de couteau, a confirmé la piste du dépit amoureux évoquée par les enquêteurs.

Les faits se sont déroulés le 2 mai dans un vestiaire du gymnase du lycée Urbain-Vitry de Toulouse. La victime avait été atteinte au bras droit de façon superficielle, avant qu’un de ses camarades ne maîtrise l’agresseur.

La victime « ne va pas bien »

Le lycéen a été décrit par l’expert-psychiatre qui l’a examiné comme anxieux socialement et intolérant au rejet. « Il est dangereux pour lui et pour autrui », a estimé la procureure, « il doit être sanctionné mais sa personnalité demande une prise en charge psychiatrique ».

« Son temps d’incarcération [pendant un mois dans une prison proche de Toulouse] lui a permis de réfléchir. Il regrette son geste profondément. Il a été pris d’une impulsivité où il n’a pas réussi à avoir le recul nécessaire », a plaidé Guillaume Léguevaques, l’avocat du jeune homme. Il ne retournera d’ailleurs pas derrière les barreaux puisque le tribunal l’a condamné à douze mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 4.000 euros et d’une obligation de soin. Il (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Toulouse : La police recherche la Clio grise qui a percuté une jeune femme samedi soir
Autoroute A69 : Forces de l’ordre sur les dents, opposants déterminés… Le point avant un week-end en « roue libre »
Toulouse : Un homme retranché chez lui asperge les policiers d’essence et tend un papier enflammé
Toulouse : Elle trouve que la mamie roule trop lentement, elle l’asperge de lacrymo et traîne son petit-fils sur la route