Toulouse : en pleine pandémie, une centaine d'internes organise une fête à l'hôpital

·1 min de lecture

La direction de l’hôpital a d’ores et déjà annoncé que des sanctions disciplinaires seraient prises, soulignant que tout manquement aux règles sanitaires était considéré comme intolérable.

C’est une petite fête qui fait mauvais genre en pleine pandémie de Covid-19, alors que les hôpitaux ont pour la plupart atteint leur capacité maximale. Selon La Dépêche qui relate l’affaire, ce ne serait pas moins d’une centaine d’internes et de praticiens de l’hôpital Rangueil à Toulouse (Haute-Garonne) qui se seraient adonnés à une petite fête sauvage au cœur même de l’établissement le 9 avril dernier. La direction de l’hôpital a d’abord mis en avant la participation d’une cinquantaine de personnes, mais selon les informations de La Dépêche, il y en aurait bien eu le double. Rien n’a réellement filtré de la soirée, mais la police n’aurait pas été appelée ce soir-là pour mettre fin aux festivités.

Cependant, la direction de l'hôpital s'est emportée contre cette fête sauvage en pleine épidémie et a annoncé qu'une enquête administrative allait être menée pour connaître les tenants et aboutissants de l'affaire. Elle met en avant "l'impérieux respect des gestes barrières ainsi que l'interdiction formelle de rassemblement qui devraient prévaloir […] Il est aussi clairement souligné que tout manquement au respect de ces règles sera susceptible de faire l'objet de sanctions disciplinaires".

D'après France Bleu, des suites judiciaires pourraient même être lancées en fonction des résultats de l'enquête interne. L'internat est fermé "de manière conservatoire" pour le week-end du 16 au 19 avril et pourrait le rester tous les week-ends jusqu'à la fin de la pandémie. France Bleu indique par (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Une sénatrice surprise à la sortie d’un déjeuner à l’hôtel Meurice
Face à une dette colossale, l’Italie fait le pari d’une croissance “très forte”
Défense : Vladimir Poutine veut une "pleine" coopération avec la Libye
Irlande : Bruxelles s’oppose à la quarantaine imposée à 5 pays de l’UE
Un Américain risque la prison à Dubaï pour avoir fumé du cannabis avant d’entrer dans le pays