A Toulouse, les futurs professionnels de santé se recrutent dès le lycée

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Au lycee Bellevue de Toulouse, une classe de preparation "PACES" entraine les eleves de premiere et de terminale selectionnes sur dossier a l'apprentissage particulier des etudes de sante.

Et si la PACES démarrait dès le lycée ? C’est l’idée originale de Benoît Cadrieu, professeur de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) au lycée Bellevue de Toulouse, qui a créé il y a trois ans une classe de préparation au concours de la première année commune des études de santé (PACES).

Tout commence en 2011, quand Benoît Cadrieu organise des ateliers scientifiques de découverte des métiers de la santé. Il voit alors venir, tous les mercredis après-midi, "énormément d’élèves volontaires qui expriment des demandes sur la PACES" mais se sent "démuni pour parier sur la réussite de ces lycéens", témoigne aujourd’hui l’enseignant. En parallèle, il voit "bourgeonner des 'prépas privées' payantes, discriminantes sur la base des moyens financiers", raconte-t-il. A l’inverse de ces formations, la classe PACES du lycée Bellevue a été conçue pour donner sa chance à tous les élèves : la sélection a lieu dans les sept départements de l’Académie de Toulouse et la priorité est donnée aux candidats boursiers de façon à "casser l’autocensure des élèves les plus modestes", selon Benoît Cadrieu. Mieux, pour une absence totale de conflit d’intérêt, le recrutement est délégué à une commission rectorale chargée d’examiner les avis et bulletins constituant chaque dossier. Celle-ci en extrait alors une liste de 35 élèves choisis pour intégrer la première PACES.

A lire aussi : Pour (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi