Toulouse : après avoir forcé leurs agents à poser leurs congés, la mairie et la Métropole condamnées

·1 min de lecture

Le combat des agents de la métropole et de la municipalité de Toulouse n'a pas été vain. Ils avaient saisi la justice après s'être vus imposer des jours de congés. Mardi 22 juin, le tribunal administratif leur a donné raison, rapportent France Bleu Occitanie et La Dépêche. Dans une note interne, datée d'avril 2021, le directeur général des services de la mairie de Toulouse demandait aux 13.000 agents municipaux de poser dix jours de congés avant le 30 juin.

Deux syndicats, la FSU et le STT 31, avaient alors saisi la justice. Le tribunal administratif de Toulouse a statué en faveur des agents et a donc suspendu cette note de service. Une décision sur la forme, mais pas sur le fond. La justice, saisie par le syndicat SUD, doit encore se prononcer sur la question des congés imposés.

>> A lire aussi - Une auxiliaire de vie soupçonnée d'avoir dépouillé une octogénaire à Toulouse

Depuis la semaine dernière, les employés bloquaient plusieurs sites de la Métropole, dont les dépôts d'ordures ménagères du Raison et de Monlong, pour dénoncer la loi du 6 août 2019 qui prévoit l'instauration des 1.607 heures de travail dans la fonction publique. Un rassemblement a même été organisé vendredi dernier, place du Capitole.

>> A lire aussi - Toulouse : il aurait escroqué Pôle Emploi et la CPAM grâce à de faux papiers

"On va au-delà de ce qui est prévu par la loi. Non seulement notre droit à congés va diminuer, mais sur les jours d'absence auxquels nous pourrions prétendre la collectivité souhaite (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le "pays le plus heureux du monde" confronté à une pénurie de main-d'œuvre
Le nouveau mode de calcul des allocations chômage suspendu, creuser une piscine peut faire grimper la valeur de votre maison… Le flash éco du jour
Covid-19 : des experts convoqués pour examiner quelque 300 cas de myocardites et péricardites aux Etats-Unis
Tourisme de masse, démolitions… Venise et Budapest bientôt déclarées cités mondiales en péril ?
Sotheby's va accepter pour la première fois la cryptomonnaie pour un diamant rare

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles