Toulouse: il évite la prison grâce au chien de la douane qui a mangé une partie du cannabis saisi chez lui

Un agent des douanes et un chien renifleur. (Illustration) - Nicolas TUCAT © 2019 AFP
Un agent des douanes et un chien renifleur. (Illustration) - Nicolas TUCAT © 2019 AFP

Une saisie de drogue, un prevénu, mais finalement pas de condamnation. Mardi, un homme comparaissant pour "détention de stupéfiants" au tribunal correctionnel de Toulouse est ressorti libre, alors que 25 kilos de cannabis ont été retrouvés dans un box lui appartenant, a appris ce jeudi BFMTV.com, confirmant une information de La Dépêche du Midi. Comment expliquer un tel jugement? Le chien des douaniers a mangé une partie du produit saisi chez lui.

Les faits ont eu lieu le 17 mars dernier, lors d'une opération anti-stupéfiants en périphérie toulousaine. Ce jour-là, l'animal s'arrête devant un box privé, indiquant qu'il sent la présence de stupéfiants. Lors de la perquisition, du cannabis est effectivement retrouvé sur place.

Les douaniers remontent jusqu'au propriétaire du box et l'interpellent quelques jours plus tard à son domicile. Problème: sur le procès-verbal, les policiers indiquent qu'une partie de la saisie de cannabis a été "dégradée" par le chien lors de la saisie, raconte Me Morgane Dupoux, l'avocate du prévenu, à BFMTV.com.

La procédure jugée nulle

Dès lors, toute recherche ADN est impossible pour relier avec certitude le propriétaire du box et les produits saisis. "Sans trace ni empreinte, le dossier est extrêmement fragilisé car aucune expertise ne pourra être pratiquée", détaille l'avocate.

Effectivement, mardi, le tribunal a donné raison à la défense: si 25 kilos ont bien été relevés à la suite de la pesée, celle-ci a finalement été déclarée nulle. Alors qu'il encourait jusqu'à dix ans d'emprisonnement, le client de Morgane Dupoux est finalement ressorti libre.

Selon les informations de La Dépêche du Midi, le parquet de Toulouse souhaite faire appel de la décision. À BFMTV.com, l'avocate juge qu'il y a cependant peu de risques cependant qu'elle voit son client condamné dans cette affaire. "Comme la pesée a été annulée, on se retrouve avec un dossier de détention de zéro gramme de stupéfiants. C'est du bon sens: cela suffira pour obtenir une relaxe."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles