Toujours incarcéré en Russie, Alexeï Navalny ironise sur son Nouvel An passé en cellule disciplinaire

Toujours incarcéré en Russie, Alexeï Navalny ironise sur son Nouvel An passé en cellule disciplinaire
L'opposant russe Alexeï Navalny sur un écran dans une court de Moscou durant son appel après sa condamnation à 9 ans de prison, le 24 mai 2022. - Alexander NEMENOV / AFP
L'opposant russe Alexeï Navalny sur un écran dans une court de Moscou durant son appel après sa condamnation à 9 ans de prison, le 24 mai 2022. - Alexander NEMENOV / AFP

L'opposant russe Alexeï Navalny, emprisonné en Russie depuis presque deux ans, a raconté avoir passé le réveillon de Nouvel An en cellule disciplinaire, nouvel exemple du durcissement de ses conditions de détention.

Dans un message transmis à ses avocats et publié lundi sur les réseaux sociaux, Alexeï Navalny affirme que l'administration de sa prison, à 200 km de Moscou, a décidé le 31 décembre de lui infliger 15 jours dans cette cellule pour avoir enfreint le règlement. Selon lui, il lui a été reproché d'avoir fait un jour sa toilette matinale à "5h24 du matin", soit 36 minutes avant l'heure réglementaire: 6h du matin.

"Et c'est comme ça qu'ils ont gâché mes plans pour passer un super Nouvel An avec un paquet de chips et une boîte de conserve de saïra (un poisson originaire du Japon, ndlr) que j'avais mis de côté", a écrit Alexeï Navalny.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Des gens payent pour passer un Nouvel An original"

Il indique avoir passé toute la nuit de la Saint-Sylvestre à dormir en compagnie de deux autres détenus, dont un "psychotique" qui "hurlait". "Dans l'ensemble, je suis satisfait. Des gens payent pour passer un Nouvel An original, pour moi c'était gratuit", a-t-il commenté avec son humour habituel.

Il a également évoqué l'un de ses co-détenus réguliers ces derniers mois, qui a des problèmes d'hygiène et ressemble à un "sans-abri". "Il faut l'appeler maintenant le conducteur de tracteur, car je l'ai bien lavé et c'est sa profession", indique Navalny.

Selon lui, l'administration oblige ce détenu à faire des allers-retours entre leur cellule et l'infirmerie, touchée par une épidémie de grippe. "On dirait qu'ils l'utilisent comme une arme bactériologique, pas étonnant qu'il déprime", a commenté Navaly, avant de conclure par un "Bonne année, bonne santé!"

Alexeï Navalny, bête noire de Vladimir Poutine, a été arrêté en Russie en janvier 2021, à son retour au pays après avoir subi un grave empoisonnement, qu'il attribue au Kremlin. En mars dernier, il a été condamné à neuf ans de prison en régime "sévère" pour des accusations d'"escroquerie" qu'il juge fictives. En octobre, il a annoncé être visé par de nouvelles charges qui pourraient être passibles de 30 ans de prison.

Article original publié sur BFMTV.com