"Il est toujours dix crans au-dessus": l'entourage de Macron soulagé après le débat face à Le Pen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Emmanuel Macron et Marine Le Pen lors du débat de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle, le 21 avril 2022. - BFMTV
Emmanuel Macron et Marine Le Pen lors du débat de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle, le 21 avril 2022. - BFMTV

Un "ouf" de soulagement. Au lendemain du débat d'entre-deux-tours qui a opposé Emmanuel Macron à Marine Le Pen, l'entourage du chef de l'État affiche une certaine satisfaction d'avoir su éviter l'écueil.

"On aurait signé des deux mains si on nous avait dit que le débat se passerait comme ça" glisse ainsi un ministre à BFMTV.

Sur le fond en effet, de nombreux élus et proches du chef d'Emmanuel Macron ont trouvé leur poulain plus précis et convaincant que son interlocutrice, énonçant le même jugement qu'il y a cinq ans. L'occasion d'ailleurs de tacler Marine Le Pen autant que de défendre Emmanuel Macron.

"On nous avait dit qu'elle s'était améliorée. Ben non: il est toujours dix crans au dessus", sourit un membre du gouvernement. 876450610001_6304599493001

Quelques points concédés à Marine Le Pen

Un proche du président de la République ajoute: "Elle reste mauvaise sur le fond. Elle était censée le mettre KO dès le début sur son thème fétiche du pouvoir d'achat. Elle a subi."

"Au global, il domine mais elle ne s’effondre pas", nuance toutefois la même source.

Le camp du sortant estime par exemple que la candidate du Rassemblement national a su se montrer plus incisive, et notamment sur le terrain de l'écologie. Dans sa loge, immédiatement après le débat, le président-candidat lui-même est justement revenu sur ce passage de leur échange.

"Il a émis deux regrets. Sur l'écologie mais aussi sur le financement du programme de Le Pen. Il aurait aimé insister sur ces deux sujets", retrace un témoin de la scène.

"Il aurait pu être plus doux"

La forme adoptée par leur champion ne fait toutefois pas l'unanimité. Les internautes ont ri d'une moue présidentielle, tandis que les partisans de Marine Le Pen ont fustigé plus largement son attitude physique, pointant son "avachissement".

Sans naturellement reprendre ce jugement, la macronie reconnaît du bout des lèvres qu'Emmanuel Macron aurait pu apparaitre comme moins arrogant. "Il s'est un peu emballé sur la forme", admet d'ailleurs un ministre.

"Il aurait pu être plus doux sur la forme", affirme pour sa part un député.

Des réserves qui ne semblent cependant pas chagriner outre mesure les proches d'Emmanuel Macron. En effet, tous jugent que ce débat ne fera pas bouger les lignes. Ni les sondages.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles