Touche pas à mon poste : Deux chroniqueurs dérapent, une bataille d'eau explose !

Plus que quelques jours avant la fin de la saison pour Touche pas à mon poste. Autant dire que tous les chroniqueurs, tout comme la star du programme Cyril Hanouna, ont hâte de voir arriver les vacances, qui plus est après le gros épisode de canicule que la France vient de traverser. Ce lundi 20 août, le sujet a d'ailleurs été abordé dans le talk-show, notamment par le biais des débordements qui se sont déroulés au parc aquatique Aquaboulevard de Paris. Avant de lancer la séquence du Gros Doss, Cyril Hanouna a marqué une page de publicité au cours de laquelle la température est apparemment montée d'un cran entre Bernard Montiel et Benjamin Castaldi.

On ne sait pas si c'est le sujet à venir qui leur a donné des idées, mais les deux chroniqueurs se sont livrés à une bataille d'eau en plein direct sur le plateau ! Alors que l'émission était de retour et que l'équipe reprenait place autour de la table, Bernard Montiel et Benjamin Castaldi ont joué les élèves dissipés. Ils se sont emparés des bouteilles d'eau mises à leur disposition pour débuter leur combat !

Bernard Montiel a lancé les hostilités. Benjamin Castaldi a donc répliqué en envoyant la totalité de sa bouteille sur la tête de son collègue, éclaboussant au passage les spectateurs présents dans le public, amusés de vivre une telle séquence avant la fin de la saison à en croire les cris qu'ils ont poussés devant un tel spectacle. Autres victimes collatérales de cette bataille acharnée,...

Lire la suite


À lire aussi

Touche pas à mon poste : Panique sur le plateau, les chroniqueurs prennent la fuite !
Touche pas à mon poste : Un chroniqueur malade révèle avoir été plongé dans le coma "récemment"
Touche pas à mon poste : Un chroniqueur se confie sur ses problèmes de santé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles