Touche pas à mon poste : Delphine Wespiser et Bernard Montiel écartés de l'émission...

·1 min de lecture

Déception pour Delphine Wespiser et Bernard Montiel. Mercredi 20 avril 2022, jour du fameux débat du second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, les deux chroniqueurs ont appris qu'ils étaient écartés de Touche pas à mon poste (C8) jusqu'à la fin de l'élection.

"Pour vous ça peut être un drame, pour moi c'est plutôt une bonne nouvelle", a plaisanté Cyril Hanouna après avoir annoncé la nouvelle aux téléspectateurs. "Pour rappel, nous sommes soumis à un strict temps de parole entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Et tout a été mis en place pour atteindre cet objectif d'ici vendredi soir. On fait des calculs et tout. Et Delphine et Bernard ont donné leur avis. On sait que Bernard Montiel est porte-parole de l'Elysée. Et Delphine a donné son avis également. Donc la chaîne nous conseille de les écarter jusqu'au second tour", a ensuite expliqué le présentateur de 47 ans.

Après que chaque chroniqueur a donné son avis, Cyril Hanouna a demandé leur ressenti aux principaux concernés. Delphine Wespiser a confié qu'elle ne s'exprimerait plus jamais sur le sujet après cette émission. "Je ne suis pas porte-parole du gouvernement, je ne suis pas porte-parole d'Emmanuel Macron, ça tout le monde l'a compris. Je ne suis pas non plus porte-parole de Marine Le Pen. Je suis juste une porte-parole des Français qui ont été mécontents et qui sont déçus de ce quinquennat. Se faire punir à...

Lire la suite


À lire aussi

Isabelle Morini-Bosc écartée de Touche pas à mon poste ? Elle explique enfin son absence
"Une souffrance monstrueuse" : Un chroniqueur de Touche pas à mon poste dévoile le trouble dont il a souffert
Cyril Hanouna et Géraldine Maillet : Grosse mise au point après le clash dans Touche pas à mon poste !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles