TotalEnergies va payer 30 milliards de dollars d'impôts et de taxes dans le monde en 2022

© Benjamin Polge / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

TotalEnergies  paiera 30 milliards de dollars d'impôts et taxes à la production dans le monde en 2022, a annoncé mercredi son PDG Patrick Pouyanné, en se défendant d'avoir des choses "à cacher" lors de son audition à l'Assemblée nationale sur les "super-profits" des entreprises notamment pétrolières ou gazières. Le géant des hydrocarbures avait payé six milliards d'impôts et de taxes à la production en 2020 et 16 milliards en 2021.

Des activités françaises déficitaires en 2021

Pour la France, TotalEnergies verse entre "1,6 et 1,9 milliard d'euros par an au budget français" en diverses taxes, cotisations, retenues à la source, a ajouté le dirigeant, en précisant n'"avoir rien à cacher". Mais le groupe n'a pas payé d'impôt sur les bénéfices en France en 2021, ses activités françaises (siège, raffinerie, stations-service...) étant déficitaires.

>> LIRE AUSSIEDF et TotalEnergies : deux situations économiques aux antipodes

Le PDG de la major française a indiqué vouloir jouer "la transparence" alors qu'il était auditionné par les députés de la "mission flash" qui porte "sur les entreprises pétrolières et gazières et celles du secteur du transport maritime qui ont dégagé des profits exceptionnels pendant la crise".

TotalEnergies paye des impôts conformément au "principe de territorialité"

Interrogé sur le niveau beaucoup plus faible de ses contributions fiscales et sociales payées en France, le patron du groupe a répondu que l'essentiel de ses activités de production de pét...


Lire la suite sur Europe1