Total suspend la reprise du chantier de Mozambique LNG

·1 min de lecture
TOTAL SUSPEND LA REPRISE DU CHANTIER DE MOZAMBIQUE LNG

PARIS (Reuters) - Total a annoncé samedi suspendre la reprise du chantier de son projet de gaz naturel liquéfié (GNL) au Mozambique après de nouveaux combats dans une ville de la région.

En milieu de semaine, plusieurs attaques ont visé Palma dans la province de Cabo Delgado, théâtre depuis 2017 d'une insurrection djihadiste liée à l'organisation Etat islamique.

"(...) Total suit très attentivement l’évolution de la situation en liaison avec les autorités et avec les équipes sur place", déclare dans un communiqué le géant pétrolier.

"La remobilisation du projet qui était envisagée en début de semaine est bien sûr suspendue", ajoute le groupe.

Total venait tout juste d'annoncer la reprise de son projet qui représente un investissement total de 20 milliards de dollars (16,9 milliards d'euros) après un renforcement des mesures de sécurité.

(Sarah White et Gwénaëlle Barzic)