Tordu ! Il se faisait passer pour un infirmier afin de piquer les veines des femmes

·1 min de lecture

"Prélever le sang, c'est une obsession." C'est ainsi que devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d'Armor, Nicolas Gonidec a justifié son acte. Mardi 12 octobre, ce chef d'entreprise de 40 ans et ancien élu à la mairie de Quimper a été condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis, pour "exercice illégal de la profession d'infirmier à Rostrenen et agressions sexuelles". Fétichiste des veines, il s'était fait passer pour un infirmier afin d'approcher des femmes et leur piquer les veines, dans la région de Quimper et Bourg-blanc.

Lors du procès, cinq des victimes de l'imposteur ont été appelées à la barre. Selon nos confrères de France Bleu, toutes ont raconté avoir été invitées à participer à un protocole médical imaginaire, présentée par Gonidec comme une étude sur les réactions aux piqûres. Elles ont alors donné leur consentement pour prises de sang et simulations de vaccins, sans même se poser la moindre question. "Comment vous arrivez dans ce système qui, depuis l'extérieur, parait complètement hallucinant ?", a interrogé la présidente pendant l'audience. "Je le connaissais. Sur le moment, ça paraissait normal", a répondu l'une des victimes.

Deux victimes agressées sexuellement

Deux des victimes ont révélé avoir été agressées sexuellement pendant ce que Gonidec avait présenté comme une "séance de relaxation" comprise dans le protocole. Bien que condamné à un an de prison ferme, l'ex-élu quimpérois (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Improbable ! Elle dormait paisiblement dans son lit quand le ciel lui est tombé sur la tête
Affaire Hélène Pastor : les terribles confidences du fils de l'héritière sur ses doutes et ses peurs avant d'être tuée
Il voulait tuer son ex-petite amie mais assassine la mauvaise personne
Malaise fatal en plein cours de gymnastique au collège
Un bain de sang ! Une jeune championne d'athlétisme sauvagement tuée par son mari ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles