« Le torchon brûle » entre Gérald Darmanin et Jean Castex

·1 min de lecture

Largement pointé du doigt, Gérald Darmanin, qui soutient fermement la proposition de loi Sécurité globale et son très contesté article 24, semble plus isolé que jamais. Si le ministre de l'Intérieur reste imperturbable face aux critiques, rares sont les voix qui s'élèvent pour le défendre. Rejeté par ses anciens amis, le premier flic de France est même parvenu à se mettre à dos Jean Castex, dont il est pourtant proche depuis plusieurs années, révèle un élu au Parisien ce jeudi 3 décembre.

Il faut dire que le Premier ministre n'aurait pas vraiment apprécié de voir son ancien protégé lui renvoyer la balle sur l'épineux dossier de l'article 24. "Darmanin a quand même réussi à faire d'un problème qui était le sien un problème du gouvernement. Je pense qu'à Matignon, ils sauront s'en souvenir", lance un conseiller ministériel quand un proche révèle qu'"entre eux, le torchon brûle".

"Les relations entre Castex et Darmanin ne sont pas bonnes", confesse par ailleurs un proche de la majorité au Journal du dimanche, reconnaissant que les deux hommes se tirent dans les pattes. "Castex, c’est la valise en kevlar de Macron", résume de son côté un macroniste dans L'Opinion, et de pointer du doigt le comportement de l'ancien maire de Tourcoing : "Il est là pour prendre les coups, mais pour autant, il va falloir que Darmanin arrête de s’essuyer les pieds sur lui". À bon entendeur…

Lire la suite sur le site de GALA

Daniel Auteuil frappé 2 fois par le deuil : « Des pans entiers de vie qui s’effondrent... »
Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing : ce dîner qui a dégénéré
Marlène Jobert et Valéry Giscard d’Estaing : la vérité sur leur relation
Héritage d'Alain Bashung : pourquoi sa veuve et son fils aîné sont en guerre
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : le décès de sa fille Jacinte, le drame de sa vie