"Top Gun 2" et "Mission Impossible 7" encore repoussés

·2 min de lecture

À cause de l'impact du Covid-19 sur les salles américaines, les deux blockbusters avec Tom Cruise, sont respectivement reportés à mai et septembre 2022.

CINÉMA - Il va encore falloir patienter pour retrouver Tom Cruise au cinéma. En raison des répercussions du contexte sanitaire sur les salles obscures outre-Atlantique, Paramount Pictures a une nouvelle fois décidé de reporter les sorties de Top Gun: Maverick et Mission Impossible 7, a rapporté Variety ce mercredi 1er septembre.

Les deux blockbusters, dont l’acteur est la tête d’affiche, sont désormais respectivement prévus aux États-Unis pour le 27 mai et le 30 septembre 2022. Si les dates françaises ne sont pas encore connues, il est néanmoins probable qu’elles s’accordent avec celles du pays de l’Oncle Sam.

Pour Top Gun: Maverick, suite directe du film culte sorti en 1986 qui met en scène le célèbre pilote de chasse Pete “Maverick” Mitchell, c’est un quatrième report. Le long-métrage, qui devait voir le jour en 2019, a successivement été décalé à l’été 2020, puis à l’été 2021 et enfin à l’automne à cause de la pandémie. Sa nouvelle date de sortie n’a par ailleurs pas été choisie au hasard puisqu’elle prendra directement la place de celle de Mission Impossible 7, qui avait aussi au préalable été repoussé au 27 mai 2022 (alors qu’il devait initialement sortir le 17 novembre 2021).

Tournage laborieux pour “Mission Impossible 7”

Ce dernier a de son côté vécu un tournage très mouvementé, plusieurs fois interrompu pour de multiples cas de Covid-19, provoquant la colère de Tom Cruise à maintes reprises (et son isolement en juin à cause des contaminations). En décembre dernier, la star, très à cheval sur les gestes barrières, s’était emportée contre deux membres de l’équipe, surprises côte à côte devant un ordinateur.

“Je suis désolé, mais j’en peux plus des excuses. Je vous l’ai déjà dit, donc ça se passe comme ça, si vous ne le faites pas, vous dégagez. On ne va pas arrêter de tourner ce putain de film! Compris? Vous comprenez votre responsabilité?”, pouvait-on notamment entendre dans un enregistrement dévoilé par The Sun

À en croire les chiffres avancés par Variety, qui reprend une étude menée par NRG, 67% des amateurs de cinéma aux États-Unis se disent “suffisamment rassurés” pour se rendre en salles, ce qui représente une baisse de 11% par rapport à juillet. Côté familles, 58% des parents sont prêts à y emmener leurs enfants, chiffre au plus bas depuis avril dernier. Au vu de l’apparente réticence du public, il semblait donc logique que les géants de la production hollywoodienne cherchent à s’adapter. 

À voir également sur Le HuffPost: De Black Widow à Black Panther, Marvel dévoile son calendrier jusqu’en 2023

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

undefined

undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles