Top Chef : Stéphane Rotenberg explique pourquoi le monde envie la version française

·1 min de lecture

Avec plus de 3,7 millions de téléspectateurs, le lancement de la saison 12 de Top Chef signe le meilleur démarrage de l'histoire de l'émission. Mais la longévité du programme n'est pas le seul aspect qui fasse des envieux. Son présentateur Stéphane Rotenberg explique mardi dans Ça fait du bien que les producteurs des versions étrangères de Top Chef viennent régulièrement chercher l'inspiration en France. Car notre déclinaison nationale de l'émission américaine relève de l'exception culinaire française.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff en replay et en podcast ici

Stéphane Rotenberg s'amuse de n'avoir pas, en 12 ans de présentation, amélioré sa manière de cuisinier. "Mais j'ai chopé une culture culinaire", assure-t-il. "Nous, Français, soyons fiers, nous avons une culture culinaire." Une culture très française qui transparaît dans Top Chef et qui intrigue les producteurs des versions étrangères.

"La version américaine, c'est pop-corn, burger et barbecue"

La chaîne américaine NBC distribue en effet Top Chef dans le monde entier et des producteurs des déclinaisons d'autres pays viennent régulièrement visiter le plateau de la version française, à la recherche de nouvelles idées. Même si notre approche de l'émission culinaire les surprend souvent.

"L'année dernière, 18 producteurs étrangers sont venus", se souvient Stéphane Rotenberg. Des producteurs qui ont pris note de ce qui était dit dans l'émission, et notamment de ce qui était dit aux candidats. "J...


Lire la suite sur Europe1