Top Chef (M6) : comment le Covid-19 a chamboulé la finale...

·1 min de lecture

La finale de Top Chef est une mécanique bien huilée. Mais ça, c’était avant le Covid-19. Cette année, les candidats étant isolés dans une bulle sanitaire à leur hôtel, seule une semaine a séparé le tournage des demi-finales de l’ultime épreuve, fin décembre. Semaine pendant laquelle des cuisines professionnelles ont été mises à disposition des candidats, pour qu’ils puissent s’entraîner et faire leurs tests, à défaut de pouvoir rentrer dans leurs établissements d’origine.

À lire également

Top Chef (M6) Paul Pairet s'énerve contre Sarah : “C’est rare que je me fâche, mais...” (VIDEO)

Le traditionnel banquet de bénévoles de la Croix-Rouge a, lui aussi, été aménagé : la jauge a été ramenée de 100 à 70 convives, répartis dans différents salons du restaurant de l’hôtel George-V, à Paris, par tables de six personnes maximum, le plus souvent de la même famille, pour compléter un strict protocole sanitaire : test PCR négatif de moins de 72 heures, test antigénique le jour J, masques pour tout le monde jusqu’à la dégustation et, évidemment, pas de partage d’assiettes.

Quant à la « cérémonie des couteaux », qui révèle le nom du vainqueur, on se souvient qu’en 2020 elle avait été enregistrée aux domiciles des finalistes, par écrans in... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles