"Top Chef" 2021: avant les épreuves, voici ce que les candidats savent

Louise Wessbecher
·Journaliste cheffe de la rubrique culture, médias et divertissement
·2 min de lecture
Le chef Michel Sarran entouré des candidats Arnaud Baptiste et Thomas Chisholm (Photo: Marie ETCHEGOYEN/M6)
Le chef Michel Sarran entouré des candidats Arnaud Baptiste et Thomas Chisholm (Photo: Marie ETCHEGOYEN/M6)

TOP CHEF - Chaque année, on est bluffés par la rapidité avec laquelle les candidats de “Top Chef” conçoivent une recette originale pour chaque épreuve diffusée sur M6. Et chaque année, on se pose la question: comment font-ils pour réfléchir, remplir leur panier d’ingrédients au garde-manger, le tout en quelques minutes à peine?

Dans le 3e épisode de cette saison 2021 diffusé ce mercredi 24 février, les 12 cuisiniers encore en compétition vont ainsi être confrontés à la traditionnelle et épineuse épreuve du trompe-l’œil. Cette année, c’est l’Espagnol Andoni Aduriz, deux étoiles au Michelin et 7e meilleur restaurant du monde en 2019, qui lance le challenge avec l’idée de reproduire des produits que l’on n’imaginerait pas dans une assiette: pomme pourrie, savon avec ses bulles...

“On leur donne quasiment tous les thèmes”

Et si les candidats vont devoir faire preuve de créativité pour l’impressionner, il faut dire qu’ils ont pu y réfléchir en amont. “Avant le début de la saison, on donne quasiment tous les thèmes aux candidats”, explique l’animateur Stéphane Rotenberg au HuffPost. “On leur dit par exemple: ‘il y aura un trompe-l’œil, une assiette 100% végétale, la cuisine à l’étouffée, le turbot...’ Voilà pour les thèmes, mais ils ne connaissent ni le chef invité qui les jugera ni les produits qu’ils auront dans le garde-manger. Et surtout on ne leur dit pas quel jour.” En tout, ce sont 40 thèmes qui s’écoulent sur deux à trois mois de tournage pour ceux qui iront jusqu’au bout du concours.

À partir des th&egrav...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.