Top Chef 12 : qui est Jarvis Scott, le cuisinier en santiags ?

·1 min de lecture

Dans les premières images de la saison 12 de Top Chef dévoilées par M6, on peut voir un cuisinier s’avancer sur une musique très western : santiags aux pieds, Jarvis Scott fait une forte impression auprès de Philippe Etchebest, Michel Sarran, Hélène Darroze et Paul Pairet. « Je suis toujours en santiags, donc je suis venu à Top Chef en santiags », leur explique-t-il, assumant son style à part. Avec beaucoup d’assurance, le jeune homme de 25 ans affiche ses ambitions : « Mon rêve ultime, ce serait d’avoir le même col que le chef Etchebest. Ça, ce serait mon grand rêve. » Ce serait aussi un vrai symbole pour ce cuisinier qui dit être « parti de tout en bas ». Comme l’indique M6, Jarvis a commencé dans le métier « par la plonge » avant de commencer à manier les couteaux : « C’est en cuisine qu’il a trouvé une famille d’adoption qui a remplacé sa famille d’origine quelque peu défaillante. C’est grâce à elle qu’il s’épanouit aujourd’hui », précise la chaîne. Pour lui, Top Chef est « un accélérateur pour sa carrière dans le monde de la grande gastronomie » et une bonne occasion de faire enfin connaître son nom.

Inconnu des critiques culinaires, Jarvis Scott est un personnage pour le moins mystérieux. Sur son compte Facebook, on apprend qu’il a passé son collège et son lycée au Sri Lanka, avant de devenir étudiant à la grande école de cuisine Ferrandi en 2016. A partir de là, tout s’est enchaîné. Le cuisinier a d’abord été stagiaire chez Le Galopin, un des restaurants parisiens de Romain (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Richard Berry accusé de viols : Jeane Manson, également mise en cause, nie les faits et défend l'acteur
Le Doc : comment Luca Argentero s'est-il glissé dans la peau du héros ?
VIDEO Julien Courbet se fait insulter par un artisan en colère dans Ça peut vous arriver
Les Marseillais à Dubaï : qui sont les nouveaux candidats de la prochaine saison de l'émission
VIDEO Gabriel Attal : ses propos rassurants sur le confinement énervent les internautes