Top Chef 12 : ce candidat qui avait été refoulé dès le casting

·1 min de lecture

La 12ème saison de Top Chef peut (réellement) démarrer ! La semaine dernière, 10 février, Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Michel Sarran et Paul Pairet ont chacun constitué leur brigade de cuisiniers. La compétition va donc enfin commencer. Cette année, c’est une équipe presque exclusivement féminine qu’a bâti Hélène Darroze. Un homme a tout de même eu l’honneur - en dernière chance - de compléter cette team. Il s’agit de Mohamed Cheikh. A 28 ans, le jeune homme affiche déjà un CV prestigieux. Il a en effet travaillé pour des chefs réputés tels qu’Eric Frechon, Yannick Alléno, Laurent André et Alain Senderens. De quoi attiser la curiosité des jurés du concours culinaire de M6. Il faut dire que Mohamed Cheikh est un véritable passionné de gastronomie. « Très petit, j'ai rapidement fait la différence entre un bon plat et quelque chose de basique », assure-t-il dans les colonnes du Parisien ce mardi 16 février. C’est d’ailleurs grâce à sa grand-mère qu’il a pu s'entraîner et mettre en pratique ses connaissances en la matière.

« Je l'aidais quand elle préparait le couscous, la chorba, des beignets ou les crêpes algériennes. Dès le CM2, j'avais décidé de devenir cuisinier », se remémore-t-il avec tendresse. Pourtant, cela n’a pas été aussi simple. Mohamed Cheikh a eu un parcours semé d’embûches. Et a, dans un premier temps, été refusé au lycée hôtelier. « Mon mauvais dossier scolaire m'a valu d'être refusé partout à l'issue de ma troisième. J'étais très très déçu », confie-t-il. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Jean-Pierre Pernaut : pourquoi il a vraiment "mal vécu" le dernier mois de son confinement
Koh-Lanta, les armes secrètes : ces nouvelles règles qui vont tout faire basculer !
Benjamin Castaldi : ce conseil d'Yves Montand qui lui a permis de réussir dans la vie
Un si grand soleil : qui est Stéphane Monpetit l'interprète d'Eliott Faure ?
La veuve de Larry King conteste son testament devant le tribunal