Top 14 : la vraie nature de Mohed Altrad, président de Montpellier

Olivier François (avec D.O.)
Ces derniers mois, Mohed Altrad s’est beaucoup rapproché de la Fédération française — dont il est devenu le sponsor — et de Bernard Laporte, son président

Cet homme d'affaires au parcours hors normes est au coeur d'un scandale qui secoue la Fédération française. Il fascine autant qu'il fait peur.


Sa voix fluette, hésitante parfois, contredit ses yeux perçants. Une sorte d'ambivalence émane d'emblée de sa petite silhouette. Chaleureux ? Froid ? Affable ? Insensible ? Mohed Altrad n'est pas bien grand (1,70 m) mais il fait trembler le monde musclé du rugby. Sa réussite, son culot étonnent, d'autant plus que le personnage est difficile à cerner.

 

Au détour d'une vie digne d'un héros de roman commencée en Syrie il y a 66 ans environ (il ne connaît pas sa date de naissance), l'entrepreneur, écrivain, président de club dont les méthodes apparaissent brutales voire illégitimes aux yeux de ses concurrents, provoque aujourd'hui une levée de boucliers autour de lui. L'homme, accusé de vouloir faire main basse sur le rugby en s'assurant les services de Bernard Laporte, le président de la Fédération, est aussi redoutable en affaires que redouté.

LIRE AUSSI
>
Altrad, nouveau sponsor du XV de France

On connaît à peu près tout de la vie de Mohed Altrad. Ou plutôt, on ne connaît rien. Sa naissance en plein désert, entre 1948 et 1951, fruit du viol commis par un chef de tribu bédouine, la répudiation, puis la mort de sa mère dans les jours qui ont suivi, sa jeunesse à Raqqa, grâce à l'aide d'un cousin, son arrivée à Montpellier avec 200 francs en poche, ses études d'ingénieur, ses créations d'entreprises, dont celle du groupe Altrad, en 1985, qui deviendra leadeur mondial de la fourniture de matériel industriel dans le BTP... Son parcours donne le tournis. Aujourd'hui, l'homme d'affaires pèse 2,7 milliards d'euros et se retrouve 36e fortune de France. Il a été élu meilleur entrepreneur mondial de l'année 2015 et a parlé devant Barack Obama.

 

Un homme dur

 

Un beau tableau dessiné par le pinceau d'un caractère inflexible, qui a (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Top 14 : Mourad Boudjellal s'offusque de l'arrivée de Goosen à Montpellier
Altrad répond aux accusations de conflit d'intérêts
Rugby. Un France - All Blacks sur TMC et BeIN
Baston, alcool, cocaïne... Le Racing 92, abonné à la classe affaires
Rugby. Labit : «Plus de tentations à Paris qu’un mardi soir à Castres...»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages