Top 14: Rory Kockott quitte le Stade Français

Le demi de mêlée international français Rory Kockott, à qui le Stade français avait proposé une prolongation de son contrat d'une année supplémentaire, quitte finalement le club parisien, qui a annoncé mercredi l'arrivée de neuf joueurs, parmi lesquels Louis Carbonel et Yoan Tanga.

Le Stade français a fait part sur son compte X du recrutement pour la saison prochaine de Carbonel, demi d'ouverture international (6 sélections), en provenance de Montpellier et ancien de Toulon, ainsi que du troisième ligne rochelais Tanga (3 sélections), passé notamment par le Racing 92.

Sept autres joueurs feront également partie de l'effectif parisien à la rentrée: le talonneur italien Giacomo Nicotera (23 sélections), l'ouvreur Louis Foursans-Bourdette, le trois-quarts polyvalent espagnol Samuel Ezeala, l'ailier portugais (24 sélections) Raffaele Costa Storti, l'arrière sud-africain Joe Jonas, le troisième ligne Pierre Huguet et le talonneur géorgien Luka Petriashvili.

Ancien joueur de Castres, Kockott (11 sél.), qui a fêté ses 38 ans mardi, était arrivé à Paris en tant que joker Coupe du monde avant d'être prolongé comme joker médical et de finir la saison avec le Stade français.

"D'abord comme renfort puis comme cadre, tu as su t'imposer dans ce vestiaire par ton travail et tes valeurs fortes mais aussi sur le terrain par ta personnalité unique: merci Rory Kockott", a écrit mardi soir le Stade français dans un message sur X, accompagné d'une courte vidéo. Le joueur y a répondu par un "merci à vous", posté sur le même réseau social.

Plusieurs fois sorti de sa retraite

L'an dernier, Kockott avait entamé une carrière d'entraîneur à Castres, sortant de sa retraite à quatre reprises en Top 14 pour pallier les nombreuses absences au poste de demi de mêlée au CO. Il avait rejoint le Stade français à l'été pour suppléer le jeune Hugo Zabalza, blessé, en attendant l'arrivée du All Black Brad Weber après le Mondial 2023. Son dernier match avec le Stade français, qui a terminé la saison régulière à la deuxième place, date de samedi, et de la demi-finale perdue des Soldats roses face à Bordeaux-Bègles (22-20).

Le club de la capitale a également dit "au revoir" mardi soir sur les réseaux sociaux à onze autres joueurs: le troisième ligne géorgien Giorgi Tsutskiridze, l'ailier Stéphane Ahmed, le troisième ligne Julien Ory, le talonneur Mickael Ivaldi, le troisième ligne samoan Giovanni Habel-Küffner, l'ailier australien Sefanaia Naivalu, le pilier géorgien Vasil Kakovin, l'ouvreur Joris Segonds, l'arrière Kylan Hamdaoui, le deuxième ligne Mathieu De Giovanni et le talonneur Laurent Panis.

Article original publié sur RMC Sport