Top 14: La Rochelle et l'UBB se lancent, Perpignan inquiète déjà

L'ailier de La Rochelle Jack Nowell (c) contre Lyon, le 26 août 2023 à Angers (LOIC VENANCE)
L'ailier de La Rochelle Jack Nowell (c) contre Lyon, le 26 août 2023 à Angers (LOIC VENANCE)

La Rochelle et Bordeaux-Bègles, deux des équipes les plus impactées par la Coupe du monde, ont obtenu leur première victoire de la saison aux dépens de Lyon (35-14) et de Castres (25-23) samedi à l'occasion de la 2e journée de Top 14 qui a vu Perpignan tomber lourdement pour la deuxième fois.

Les Maritimes sont lancés ! La délocalisation de leur première réception à Angers en raison de travaux d'agrandissement en cours d'une tribune de leur habituel stade de Marcel-Deflandre n'a pas désarçonné Ronan O'Gara et ses hommes, vainqueurs logiques du LOU, leader au coup d'envoi.

Clin d’œil de cette rencontre qu'ils ont jouée exceptionnellement en bleu sans les principaux cadres retenus pour le Mondial-2023, c'est un non retenu du groupe France, Brice Dulin, qui a planté la première banderille rochelaise.

Derrière, la puissance de la jeune garde maritime a assuré et éteint les velléités lyonnaises, trop rares, avec le seul Xavier Mignot capable de conclure, par un doublé, comme la semaine dernière face à Toulon.

L'UBB, passée au travers en supériorité numérique à Nanterre contre le Racing 92 samedi dernier, avec une touche qualifiée de "désastreuse" par leur nouveau manager Yannick Bru, ont cette fois répondu présent devant leur public de Chaban qui a vu cinq essais dont trois de ses protégés.

Bien partis à la pause (20-6) pour bonifier leur victoire, les Girondins avec une charnière encore en rodage, ont manqué un peu de jus sur la fin et vu le CO mourir à deux points. Madosh Tambwe, qui a trouvé la terre promise lors du premier acte, a aussi sauvé son camp en reprenant in-extremis Pierre Popelin à l'entame du +money-time+.

- Clermont, le sans faute -

Pau, frustré par sa défaite sur le fil à Castres le week-end dernier, a souffert lui aussi lors de sa première au Hameau pour se défaire du Racing 92, battu (19-17) malgré trois essais inscrits contre un seul aux Béarnais.

Enfin, Clermont a complété le sans faute à domicile de ce début de journée lors du choc des grosses déceptions de la journée initiale.

Face à l'USAP de Franck Azéma qui a déjà encaissé 67 points, l'ASM a pris son temps pour prendre le score avant de lâcher les chevaux après la pause avec cinq essais inscrits et une victoire bonifiée (38-14) qui a soulagé son manager Christophe Urios, monté au créneau cette semaine pour remobiliser les siens.

Vendredi soir, le Stade Français était sorti vainqueur du match d'ouverture de cette journée face à Oyonnax (28-18) sur la fin et grâce à la fiabilité de ses buteurs plus efficaces que celui du promu qui a quitté la capitale avec des regrets.

Les Soldats Roses occupent provisoirement la tête du Top 14 en attendant les deux dernières rencontres du week-end qui opposeront samedi en soirée Toulon, avec le demi de mêlée international Baptiste Serin sur le banc, au Bayonne de Camille Lopez convaincant samedi dernier avant le choc de dimanche soir entre Toulouse, champion de France remodelé en quête d'un premier succès, et Montpellier.

rap/bvo