Top 14: Le Racing 92 se fait peur face à Castres mais assure sa rentrée

© JULIEN DE ROSA / AFP

C'est reparti! Le Racing 92, auteur d'une prestation inégale, a réussi sa rentrée samedi dans son antre de l'Arena de Nanterre, en venant difficilement à bout et dans les dernières minutes (25-19) du finaliste de la saison dernière, Castres , en ouverture du Top 14 . Qui dit match de rentrée dit copie brouillonne: les deux équipes ont tâtonné, avec pas mal de fautes de part et d'autre, un rythme haché, du déchet et des imprécisions, notamment au pied. Le Racing 92, privé sur blessure de son trois-quarts centre international Gaël Fickou ainsi que de nombreux blessés ou absents, avait titularisé sa recrue "star", l'ancien troisième ligne de l'UBB, Cameron Woki, qui a fait tout le match, ainsi que pas mal de jeunes, qui ont "fait le job".

Le manager des Ciel et Blanc, Laurent Travers, avait prévenu cette semaine: cette première rencontre équivaut "au premier kilomètre d'un marathon de 26" autres, au terme duquel le Racing espère accrocher enfin un titre, qui lui échappe depuis celui de 2016. Ce Bouclier, Henry Chavancy l'avait soulevé. Homme d'un seul club, au sein duquel il a débuté chez les benjamins, le capitaine du Racing, revêtu de son 350 maillot ciel et blanc, a eu droit à entrer seul sur la pelouse de l'Arena, après une haie d'honneur formée par sa famille.

>> Retrouvez ici toutes nos émissions Europe 1 Sport

Le Garrec ouvre le compteur

Las, remplacé à la 23e minute en raison d'une gêne musculaire à une cuisse, il n'a pas pu profiter beaucoup de la fête. L'histoir...


Lire la suite sur Europe1