Le top 10 des footballeurs les mieux payés de la planète !

Par Guillaume Paret
Lionel Messi

D'année en année, les salaires des joueurs de football explosent, et la saison 2019-2020 ne fait pas exception. Découvrez le classement.


Comme chaque année, l'hebdomadaire France Football a dévoilé le classement des joueurs de football les mieux payés de la planète. Pour réaliser ce tableau de revenus, le magazine a pris en compte le salaire annuel brut, les primes sportives et les autres revenus (contrats publicitaires, campagnes de pub, placements immobiliers, merchandising, etc.). Découvrez le classement !

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo devant Neymar Jr.


Déjà premier de ce classement l'année dernière, Lionel Messi reste au sommet. En 2019, la Pulga a écrasé la planète football en termes de revenus avec 131 millions d'euros par an. L'Argentin perçoit ainsi 86,9 millions d'euros de salaire fixe annuel, 6,1 millions de primes et 38 millions de contrats publicitaires et d'opérations diverses, détaille France Football. C'est la neuvième fois en onze ans que le Barcelonais arrive en tête.

Lire aussi Les 10 sportifs les mieux payés de la décennie


La légende du FC Barcelone devance ainsi son éternel rival Cristiano Ronaldo et ses 118 millions d'euros annuels. L'attaquant de la Juventus Turin perçoit moins en salaire (57,5 millions) et en primes (0,5 million) que l'Argentin, mais il se rattrape sur les revenus publicitaires (60 millions).


Derrière les deux monstres, le podium est complété par le Parisien Neymar Jr. avec 95 millions d'euros annuels. La progression du Brésilien est fulgurante, lui qui touchait 55,5 millions en 2017 et 81,5 millions en 2018. Il reste ainsi au contact de Ronaldo et de Messi, et creuse un immense écart avec le reste.

Antoine Griezmann et Kylian Mbappé dans le top 10

Au pied du podium, Gareth Bale fait figure d'outsider avec ses 38,7 millions d'euros. Le Gallois devance de quelques centaines de milliers d'euros le Frenchie Antoine Griezmann (38,5 millions) et le Belge Eden Hazard (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Coronavirus : Atalanta-Valence, le match de trop ?
Les Jeux olympiques de Tokyo reportés
Coronavirus – Jeux olympiques : « Il s'agit de limiter la casse »
Recevez la newsletter Le Point.fr