Le Tonnerre, porte-hélicoptères de l'armée, est en Corse pour déplacer des malades

Le HuffPost avec AFP

CORONAVIRUS - Un hôpital militaire embarqué. Le porte-hélicoptères amphibie “Tonnerre” de la Marine nationale, arrivé ce dimanche 22 mars dans le golfe d’Ajaccio, est reparti en début d’après-midi vers des hôpitaux marseillais, avec à son bord douze patients atteints du nouveau coronavirus, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus.

Parti dimanche de Toulon, le navire, dont l’équipage compte 200 marins, a embarqué “pour cette mission des renforts mixtes civils militaires appartenant au service de santé des armées et des équipes civiles composées de médecins urgentistes, médecins réanimateurs, techniciens de laboratoire, aide-soignants et infirmiers”, a détaillé le ministère des armées dans un communiqué.

L’objectif: désengorger l’hôpital d’Ajaccio de patients atteints de Covid-19 en situation pour certains de réanimation. Afin de les “transporter en sécurité entre la Corse et le continent”, a déclaré dans une vidéo diffusée par la Marine le capitaine de vaisseau Arnaud Tranchant, commandant du Tonnerre.

 

Navire reconfiguré pour l’occasion

L’armée a reconfiguré le bâtiment, “qui est en temps normal prévu pour la médecine de guerre”, en installant des lits de réanimation, a ajouté le capitaine Tranchant. Il a aussi été aménagé pour “séparer de manière totalement étanche la zone de l’hôpital qui sera en vase clos et le reste de l’équipage”, a ajouté le militaire.

“Il pourra ramener maximum 15 malades, dont 6 en réanimation”, a indiqué un porte-parole de la préfecture maritime de Méditerranée à l’AFP. Les patients seront soignés à partir de lundi matin dans quatre hôpitaux marseillais: la Timone, l’hôpital...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post